L’astrologue Charles Duke conduit notre Rover lunaire

Alors que la NASA se prépare à retourner sur la Lune 50 ans plus tard, Immersive Adventure a développé un nouveau programme, FMC (Fulldome Motion Control) pour les planétariums qui nous permet de conduire et de découvrir la surface de la Lune avec le Lunar Rover. La technologie nous a permis de recréer la sensation de conduire sur la surface lunaire, comme l’a fait l’astronaute Charlie Duke lors de l’avant-dernière mission Apollo XVI.

Lors du festival Explor’Space, organisé en novembre 2021 à Paris, nous avons eu l’extraordinaire privilège de présenter à Charlie Duke ce programme FMC, qui permet de s’intégrer dans l’espace lunaire et de piloter le Rover avec une gravité et une physique très différentes des nôtres.

“What a ride”, c’est ainsi que Charlie Duke a défini, contrôle en main, cette expérience qui l’a ramené en avril 1972, lorsque lui et John Young ont passé environ 71 heures sur la surface lunaire, à marcher et à conduire le Rover.

Charles Duke était loin de s’attendre à l’une des surprises qui l’attendaient : trouver une représentation de la photographie de sa famille qu’il avait laissée en souvenir pour la postérité ! Et ce n’est pas tout : plaisanter et rire en conduisant à travers les hautes plaines lunaires ou avec le jeu des “erreurs” que nous avons incorporé dans ce programme pour gagner en interactivité avec nos spectateurs.

 

Nous avons toujours imaginé la Lune, nous l’avons dessinée, nous nous sommes demandé à quoi elle ressemblerait. Aujourd’hui, la technologie nous permet de nous transporter dans l’espace pour éprouver la sensation de ces astronautes qui remplissaient leurs bottes de la poussière d’un monde totalement inconnu, à des milliers de kilomètres de l’atmosphère terrestre.

Charlie Duke, dans une interview récente, a fait remarquer que “Apollo XVI a été une mission très réussie, nous avons atteint nos objectifs”. Après avoir rencontré Duke, Immersive Adventure peut en dire autant.